18 décembre 2017

L’enfance dans un monde numérique

Dans son dernier rapport annuel intitulé « La situation des enfants dans le monde 2017 : Les enfants dans un monde numérique », l’UNICEF analyse pour la première fois la manière dont la technologie numérique affecte la vie des enfants, garçons et filles, tant du point de vue de ses dangers que des opportunités qu’elle propose.

Facebook twitter

La technologie numérique a transformé le monde dans lequel nous vivons : elle a changé des industries entières et modifié le paysage social. Et l’enfance s’est également vue traversée par ce processus imparable : un internaute sur trois est un enfant, et les jeunes représentent la tranche d’âge la plus connectée. Depuis les photos partagées jusqu’au dossier médical sauvegardé dans le nuage, l’empreinte de nombreux enfants est présente dans le monde numérique dès le départ, y compris, lorsqu’ils apprennent à marcher ou à parler.

La technologie numérique peut constituer un point d’inflexion pour les enfants défavorisés, car elle leur propose de nouvelles opportunités d’apprendre, d’interagir et d’être écoutés. Toutefois, elle peut se transformer en fracture séparatrice: des millions d’enfants se retrouvent isolés dans un monde toujours plus connecté.

Dans son dernier rapport annuel intitulé  « La situation des enfants dans le monde 2017 : Les enfants dans un monde numérique« , l’agence de l’ONU analyse pour la première fois la manière dont la technologie numérique affecte l’enfance, tant du point de vue des dangers qu’elle suppose que des opportunités qu’elle propose. « Qu’elle soit utilisée à bon ou à mauvais escient, la technologie numérique fait désormais partie intégrante de nos vies, et ce, de manière irréversible », confie le Directeur général de l’UNICEF, Anthony Lake. « Dans un monde numérique, notre double défi est d’atténuer les effets nocifs et d’optimiser les avantages d’Internet pour chaque enfant »,  a-t-il soutenu.

Les jeunes disposant d’un accès à Internet

Les dangers auxquels sont confrontés les enfants, garçons et filles, lorsqu’ils se connectent s’accroissent à la même vitesse que celle à laquelle se développe la technologie numérique: du harcèlement cybernétique à l’usage inapproprié d’informations personnelles, l’exploitation et l’abus sexuel en ligne.

Qu’elle soit utilisée à bon ou à mauvais escient, la technologie numérique occupe une place désormais centrale dans nos vies, et ce, de manière irréversible. Le rapport de l’UNICEF met l’accent sur le fait que la manière dont nous minimisons les risques alors que nous accroissons l’accès à ses avantages contribuera à conditionner la vie et le futur d’une nouvelle génération de natifs numériques.

L’objectif de l’UNICEF consiste à dévoiler la manière dont Internet et la technologie numérique facilitent et entravent à la fois l’apprentissage, le bien-être et les relations sociales des enfants. Dans cette analyse, l’organisme international exhorte les différents pays et autorités à faire d’Internet un lieu plus sûr pour les enfants, garçons et filles, et, en parallèle, accroître l’accès à la technologie numérique, notamment pour les enfants les plus défavorisés.

 

 « Dans un monde numérique, notre double défi est d’atténuer les effets nocifs et d’optimiser les avantages d’Internet pour chaque enfant. » Anthony Lake.

Ainsi, l’UNICEF lance un appel aux gouvernements, au secteur de la technologie numérique et aux industries de la télécommunication pour que l’accroissement de l’accès à Internet et que la protection des enfants qui se connectent deviennent des priorités. Les responsables de l’élaboration des politiques et les entrepreneurs doivent travailler pour le bien des enfants grâce à des actions concrètes, comme, par exemple :

Faciliter à tous les enfants, garçons et filles, l’accès aux ressources d’Internet de grande qualité ; Protéger l’enfance des dangers numériques ; Garantir la vie privée des enfants, garçons et filles ; Dispenser une formation numérique ; Progresser vers des pratiques et des règlements étiques visant à protéger les enfants, garçons et filles ; Placer les enfants, garçons et filles, au cœur des politiques numériques.

De même, dans ProFuturo notre mission est de réduire la fracture éducative dans le monde en fournissant une éducation numérique de qualité à des enfants, garçons et filles, d’environnements vulnérables en Afrique subsaharienne, en Amérique Latine et en Asie du Sud-Est.

Les enfants dans un monde numérique. Quelques données

  1. Un internaute sur trois dans le monde entier est un garçon ou une fille.
  2. Les jeunes âgés de 15 à 24 ans sont la tranche d’âge la plus connectée, 71 % d’entre eux utilisent Internet.
  3. Toutefois, un tiers des jeunes dans le monde, 346 millions, n’est pas connecté. Ce fait accentue l’inégalité et réduit la capacité des jeunes à prendre part à une économie toujours plus numérique.
  4. En Afrique, trois jeunes sur cinq sont déconnectés -contre seulement un sur 25 en Europe- ce qui transforme le continent africain en continent le plus déconnecté.
  5. La fracture numérique relève également du genre : à l’échelle mondiale, 12 % d’hommes ont davantage utilisé Internet que les femmes en 2017. Selon le rapport, dans le cas de l’Inde, par exemple, moins d’un tiers des internautes sont des femmes.