21 novembre 2018

ProFuturo signe un accord avec l ‘OEA pour étendre son programme à cinq pays des Caraïbes

La directrice générale de la Fondation ProFuturo, Sofia Fernandez de Mesa, et le secrétaire exécutif de la CITEL, Oscar León, signent un partenariat qui permettra aux enfants des Bahamas, de la Barbade, du Belize, de la Guyane et de la Jamaïque de bénéficier d’une éducation numérique de qualité. ProFuturo proposera une formation adaptée et complémentaire à celle dispensée par les ministères de ces pays des Caraïbes, en mettant l’accent sur l’utilisation de la technologie comme outil pour améliorer la qualité de l’éducation.

Facebook twitter

La directrice générale de la Fondation ProFuturo, Sofia Fernandez de Mesa, et le secrétaire exécutif de la Commission interaméricaine des télécommunications (CITEL) de l’Organisation des États américains (OEA), Oscar León, ont signé un accord de partenariat au siège de l’organisation internationale à Washington DC pour la mise en œuvre du programme d’innovation éducative soutenue par ProFuturo, qui sera lancé cette année dans cinq pays des Caraïbes : Bahamas, Barbade, Belize, Guyane et Jamaïque.

Conformément à l’engagement signé par les deux institutions, ProFuturo lancera sa formation novatrice et complémentaire de l’éducation dispensée par les ministères de l’Éducation des pays des Caraïbes, en mettant en avant l’utilisation de la technologie comme outil pour améliorer la qualité de l’éducation.

Par ailleurs, le Secrétariat général de l’OEA soutiendra et facilitera le dialogue avec les États membres des Caraïbes et l’accompagnement au niveau local pour la mise en œuvre du programme dans ces pays. En outre, un plan de durabilité sera établi pour le programme dans la région.

Les ministères de l’Éducation de ces pays des Caraïbes assumeront quant à eux la responsabilité du déploiement du programme dans leurs États respectifs, en fournissant les ressources humaines nécessaires à sa mise en œuvre, en accompagnant les enseignants et en identifiant les principales lignes d’action pour élaborer un plan de viabilité pour ledit programme.

L’accord répond à l’objectif fixé par la Fondation ProFuturo, qui prévoit d’apporter dès cette année une éducation de qualité aux enfants issus de milieux vulnérables et de secteurs défavorisés dans 33 pays d’Afrique, d’Asie et d’Amérique latine.

En février 2017, l’OEA et ProFuturo ont signé un accord-cadre pour la promotion de l’éducation numérique en Amérique latine et dans les Caraïbes, signé par César Alierta, président de la Fondation ProFuturo, et Luis Almagro, secrétaire général de l’OEA, dans le cadre du projet Alianza TIC 2030 América. L’accord signé aujourd’hui s’inscrit dans le cadre de cet objectif commun de contribuer à la réalisation des objectifs de développement durable de 2030, et plus particulièrement de l’ODD 4 sur l’accès à une éducation de qualité, équitable et inclusive pour tous.